top of page
Libellule.png

Rencontres

Feuillage angle.png
MERCREDI 10 JUILLET - 15h

Signature de Michel Bussi

Bussi Michel ©Philippe Quaisse_edited.jp

Michel Bussi nous fait la gentillesse de bien vouloir revenir à la librairie pour une séance de dédicace. Toujours de très jolis moments de partage avec cet auteur dont le succès n’a pas su entamer la modestie… et le talent !


2 ouvrages en signature :

ANAIS.jpg
mon coeur a demenager.jpeg

Mon cœur a déménagé

(Les Presses de la Cité, janvier 2024)

Découvrez le dernier polar de Michel Bussi !
Implacable et bouleversant.
Ophélie, 7 ans,  pense avoir tout vu… Un homme aurait pu sauver sa mère. Son père est-il vraiment le coupable ? Et elle la vengera, à tout prix !

Anaïs, Le secret de Veules-les-Roses

(Ed. Hervé Chopin, novembre 2022)

Michel Bussi a revisité sa nouvelle, T’en Souviens-tu mon Anaïs, dans un beau livre contenant des documents historiques et de magnifiques photos de la cité balnéaire de la côte d’Albâtre.
Une véritable déclaration d’amour à Veules-les-Roses !

MDZ_signe typo.png

précédemment

SB_Zigzag_couv_def.jpg
SAMEDI 29 JUIN - 18h

Rencontre avec Corina Ciocârlie, autrice

CinéROMAn

(Signes & Balises, juin 2024)

COVER-CINEROMAN-diff.jpg
Ciocarlie petit.png

Nous recevons Corina Ciocârlie pour son nouvel ovni, CinéROMAn, tout fraîchement sorti de presse ! Nous avions adoré Europe Zigzag, véritable promenade touristique et littéraire pleine de poésie, où elle nous emmenait au gré de ses lectures et de ses villes de prédilection.
Cette fois-ci, Corina Ciocârlie, née à Timisoara, vivant au Luxembourg et écrivant en français, pose ses valises à Rome. Elle suit la trace des personnages de fiction, prête l’oreille aux échos de leurs pas dans les rues de la ville, confronte leurs idées préconçues et leurs premières impressions de voyage.
Rome est faite aussi de tout ce qu’en ont raconté les visiteurs qui nous ont précédés.

Europe Zigzag (Signes & Balises, octobre 2021)

Berlin Alexanderplatz, Le Jardin des Finzi-Contini, Espèces d’espaces, Le Cimetière de Prague, Le Colosse de Maroussi – autant de titres qui sont déjà, en soi, une invitation au voyage. Par citations interposées, ce petit atlas littéraire permet de passer, mine de rien, d’une rue parisienne à un cimetière pragois, d’une bibliothèque londonienne à une église romaine. Une odyssée commençant dans le port du Pirée et s’achevant, logiquement, à Ithaque.
Une magnifique invitation à lire et à voyager!

SAMEDI 22 JUIN - 17h30

Rencontre autour du thème 
Résistances… Libertés !

Sonderkommando.jpeg
Louna.jpeg
La Traîne-sauvage .jpeg
lyceen resistant.png
ecris moi a mexico.jpeg
Signes&bal_LOGO-Sb-2.png

Anne-Laure Brisac, fondatrice des éditions Signes & Balises – et que beaucoup d’entre vous ont déjà eu l’occasion de rencontrer –, viendra nous parler de son très beau catalogue autour de ce thème. Ses dernières parutions, Sonderkommando et Louna, sont encore des témoignages exceptionnels sur cette période de l’histoire, dont il ne me semble pas inutile aujourd’hui de se rappeler les horreurs et les miracles.

« Le coup d’œil sur l’histoire, le recul vers une période passée ou, comme aurait dit Racine, vers un pays éloigné, vous donne des perspectives sur votre époque. Et vous permet d’y penser davantage, de voir davantage les problèmes qui sont les mêmes ou, au contraire, les problèmes qui diffèrent… ou les solutions. »

(citation de Yourcenar, qui m’a maintes fois frappée
dans le générique de Concordance des temps,
l’émission de Jean-Noël Jeanneney sur France Culture)

Nous aurions dû recevoir également Séverine Pirovano,
autrice de Demeure l’absent
(Éditions du Petit Pavé, 2019)

Séverine Pirovano - Demeure l’absent .jpg

L’autrice de ce magnifique témoignage à l’écriture sensible, érudite et retenue, fruit d’une longue enquête dans les archives et les lettres familiales, ne pourra malheureusement pas être des nôtres à cause d’un accident qui l’immobilise pour un long moment. Mais nous tâcherons de vous la présenter au mieux et de tout faire pour que… demeure l’absente.

SAMEDI 1er JUIN - 17h30

Rencontre avec Valérie Zenatti, autrice

Qui-Vive

(Éditions de l’Olivier, Janvier 2024)

valerie zanetti couv.jpeg
Valérie Zenatti - tof.jpeg

Mathilde est devenue insomniaque. Puis elle a perdu le sens du toucher. Il y a eu d’autres signes : des feuillets retrouvés à la mort de son grand-père, une vidéo de Leonard Cohen à Jérusalem, le retour de la guerre en Europe. Mathilde est désorientée.
Est-ce pour cela qu’elle décide subitement de prendre un avion pour Israël ? Comme si la réponse aux questions qu’elle se pose l’attendait là-bas depuis toujours.
De Tel-Aviv à Capharnaüm, puis à Jérusalem, ses rencontres avec des inconnus – et quelques fantômes – ne font qu’approfondir le mystère. Jusqu’au moment où, dans un éclair, la vérité lui apparaît.'
Prenant l’Histoire à bras-le-corps, Qui-vive est aussi l’itinéraire d’une femme qui cherche à réconcilier son paysage intérieur avec le monde qui l’entoure. Un roman aux multiples facettes qui confirme de manière éclatante le talent de son auteure

Née à Nice en 1970, Valérie Zenatti a vécu son adolescence en Israël, dans le désert du Néguev, d’une famille d’origine Algérienne.

SAMEDI 25 MAI - 17h30

Rencontre avec Sophie Benech, éditrice et directrice des

Sophie Benech a repris avec brio le flambeau familial à la tête de cette très belle maison d’édition au graphisme si particulièrement joli.
Une grande partie du fonds de cette maison est consacrée au domaine russe constitutif de l’ADN familial et auquel Sophie Benech apporte une pierre décisive puisqu’elle est elle-même traductrice du russe – pour sa propre maison et pour d’autres éditeurs.
En dehors de cette spécificité, le beau catalogue d’Interférences contient également des textes originaux et magnifiquement illustrés de grands auteurs anglais ou français.

Cette rencontre promet donc d’être passionnante puisqu’elle permettra d’évoquer des sujets que nous avons souvent abordés lors des rencontre avec les radiateurs en 2023.

AUX MONDES DE ZULMA

SAMEDI 4 MAI - 17h30

Rencontre avec Michel Robakowski, auteur

Conversations poétiques sur la Côte d’Albâtre

(Chomant, Mars 2024)

RObich_couv.jpg
Roba + livre 2024 A.JPEG

En dialoguant avec les photographies qu'il a prise de la Côte d'Albâtre Michel Robakowski nous propose un voyage poétique où la nature humaine croise celle du paysage végétal et architectural aux quatre saisons de ses emotions. Il pose des mots funambules sur le fil des moments photographiés en conversation avec la terre où il a accosté.
L’œuvre poétique de Michel Robakowski est fortement marquée par les lieux, rêvés, habités, traversés, en commençant par la Pologne, pays de ses origines.

Profitant du foisonnement artistique de Veules-les-Roses, nous invitons Michel Robakowski en voisin, dont beaucoup d'entre vous connaissent déjà les multiples talents : poète, plasticien, céramiste et maintenant photographe.

Et vous pouvez bien sûr voir ses très belles créations, ainsi que celles de Pascale Robakowski, à l'AtelierRoba, place des Écossais à Veules-les-Roses.

AUX MONDES DE ZULMA

SAMEDI 13 AVRIL - 17h30

Rencontre avec Rémy Marion, auteur

L’ours polaire, vagabond des glaces

(Actes Sud, collection Mondes sauvages, Février 2024)

OURSpolaireCOUV_Plat1.jpg
Portrait Rémy Marion au Kamchatka.jpg

L'ours polaire continue à déambuler sur une banquise de plus en plus fine. Il est menacé, c’est indéniable, mais moins que d’autres habitants de l’Arctique, comme les mergules nains, les mouettes ivoire, les lemmings, les morses et autres narvals…
On a abusé de son image pour alerter sur les conséquences du réchauffement climatique, mais l’ours polaire vaut mieux que cela. Son élégance, ses adaptations uniques, sa curiosité ne doivent pas rester des arguments marketing pour des zoos et des politiques incultes. S’il doit rester un symbole, comme son cousin l’ours brun, c’est celui de nos liens indestructibles avec le sauvage. Si l’ours polaire disparaît, cela ne changera pas grand-chose à l’écosystème arctique, mais nous, êtres humains, aurons perdu un repère millénaire et un ancrage indispensable.

Avec ce nouveau titre, Actes Sud étoffe sa magnifique collection Mondes sauvages qui nous donne un accès privilégié à la nature qui nous entoure.

AUX MONDES DE ZULMA

VENDREDI 22 MARS - 17h30

Rencontre avec Séverine Danflous et Pierre-Julien Marest, auteurs et éditeurs

Busby Berkeley, l’homme qui fixait des vertiges

(Marest, février 2024)

Berkeley_BUZZ-COUV.jpg

A celui qui voudrait savoir tout ce qu’il est possible de faire avec une caméra, je lui conseillerais d’étudier chacun des plans tournés par Busby Berkeley. Il a tout fait.

GENE KELLY

 

Ce livre était nécessaire. Dédaignant de répondre aux capucinades, refusant de se borner aux analyses strictement formelles, il évoque avec verve le monde historique, artistique et industriel où s’est déroulée l’invraisemblable aventure de Berkeley.

ALAIN MASSON, extrait de la préface

Pierre-Julien Marest et Séverine Danflous, tous deux éditeurs chez Marest, maison spécialisée dans le cinéma, viennent nous présenter leur ouvrage sur Busby Berkeley, figure passionnante du "musical" américain – des premières revues de Broadway aux grandes comédies musicales hollywoodiennes.
Tout commence à Broadway avec Florenz Ziegfeld, légendaire créateur des Ziegfeld Follies, qui lui trace une voie royale pour Hollywood. Après des débuts chez Samuel Goldwyn, il sauve du marasme la Warner, en relançant la comédie musicale. On lui doit des classiques comme 42nd Street (projeté au cinéma de Veules le 23 mars) et Gold Diggers of 1933, derniers soubresauts érotiques d’un pays qui se corsète bientôt dans la censure avec le code Hays.
Réalisateur et chorégraphe de numéros musicaux démentiels, génie obsédé par la forme, les figures kaléidoscopiques filmées en plans zénithaux, Busby Berkeley n’hésitait pas à crever les plafonds des studios pour donner corps à ses visions vertigineuses et a sans nul doute révolutionné le cinéma hollywoodien, qui n’a de cesse de lui rendre hommage, de Spielberg aux frères Coen.

Cette édition comporte 70 portraits de figurantes, une filmographie, un index et 250 illustrations en noir et blanc.

AUX MONDES DE ZULMA

MARDI 19 mars - 17h30

Rencontre avec Pablo Martín Sánchez, auteur

Reus, 2066

(Zulma-La Contre-Allée, 7 mars 2024)

Sanchez_Reus2066-scaled.png
Sanchez_©-Isabel-Rodríguez.png

Reus, sud de la Catalogne, été 2066. Suite au pacte de la Honte, la Péninsule ibérique doit être évacuée. Mais certains résistent. Ils sont douze, retranchés dans l’enceinte du Pere Mata. La Grande Panne les a presque coupés du monde. Pour tenir, ils rationnent vivres et médicaments, mais les stocks fondent et bientôt ils manqueront de tout.
Parmi eux, un vieil écrivain. Il noircit les pages vierges de livres mités dénichés au grenier et se donne pour mission de raconter au jour le jour leur survie : les tours de garde contre les pillards, les expéditions au-dehors, les doutes, les hésitations, la défection ou la mort de leurs compagnons d’infortune… Comme une chronique à l’attention des générations futures.

Écrivain, traducteur et membre de l’Oulipo, Pablo Martín Sánchez est né à Reus et aura comme son narrateur 89 ans en 2066. En se projetant dans l’avenir pour capturer les peurs du présent, il parachève avec Reus, 2066, son triptyque romanesque initié avec L’anarchiste qui s’appelait comme moi et L’Instant décisif.

AUX MONDES DE ZULMA

vendredi 23 FéVRIER - 18h30

Rencontre avec Sébastien Bailly, auteur

Parfois l’homme

(Le Tripode, 8 février 2024)

COUV Parfois l'homme_RVB.jpg
Sebastien Bailly.JPG

« L’homme aura pourtant entendu cent fois l’histoire de sa naissance. Où, quand, comment. L’heure à la minute près, la météo du jour, ce que faisait le père au moment où le téléphone a sonné pour lui demander de venir, oui, maintenant, ça ne peut pas attendre… Le père injoignable, le père inconnu. Le père inquiet qui était déjà là. La deuxième mère. Les deux pères présents pour l’accouchement. Les reconfigurations familiales, les originalités, les banalités. Il y a des anecdotes amusantes. Des pères qui perdent connaissance. D’autres moins amusantes, des abandons. L’homme a déjà à sa disposition une multiplicité quasi infinie de démarrages possibles. La genèse s’inscrit dans le sang, les chansons, la joie, les larmes. L’homme aurait dû avoir deux bras, deux jambes, il aurait dû respirer plus vite. On fait face, on fait avec ce qu’on a. »

Sébastien Bailly est né près de Paris et a grandi à Rouen, où il vieillit maintenant. Ancien journaliste, il a notamment travaillé pour Ouest-France, Télérama et Libération. Admirateur de Perec, on lui doit d’avoir trouvé l’unique « e » qui s’était glissé par erreur dans une réédition de La Disparition. Il a écrit plusieurs ouvrages dont un essai, Les Zeugmes au plat (Mille et une nuits, 2011) préfacé par Hervé Le Tellier. Parfois l’homme est son premier roman.

 

Le roman hilarant de Sébastien Bailly est dans la sélection du club de lecture sur le thème de l’humour. La réunion du club aura lieu le 23 février 2024 à 17h30 (exceptionnellement à la librairie) et Sébastien Bailly nous fait le grand plaisir de venir ensuite nous parler de son ouvrage. Il a accepté avec beaucoup d’enthousiasme.

 

AUX MONDES DE ZULMA

samedi 17 FéVRIER - 10h30 & 14H30

Ateliers pour enfants

avec

logo-l-etagere-du-bas.png

La maison d’édition normande L’Étagère du Bas, basée à Rouen, nous fait le plaisir de venir animer deux ateliers pour nos chères petites têtes blondes ou brunes – un pour les 4-6 ans et un pour les 6-9 ans.
Delphine Monteil a commencé cette aventure en 2016, avec le soutien et la collaboration de son mari Fredrik. Ils font de beaux albums, intelligents et soignés, et conçoivent des ateliers pour enfants à partir de cette très belle matière.

Après chacun des ateliers, au moment où vous viendrez récupérer votre chérubin•e ravi•e, Delphine et Fredrik prendront le temps de vous présenter leur travail et de répondre à toutes vos questions. Si vous le pouvez, prévoyez un petit moment pour cet échange à n’en pas douter passionnant autour d’un café ou d’un thé.

2401_Les mondes de zulma_Ateliers_RRSS.jpg
DIMANCHE 11 FéVRIER - 14h30

Rencontre avec Dawnie Walton, autrice

Le Dernier Revival d’Opal & Nev
(Éditions Zulma, août 2023, traduit de l’anglais (États-Unis) par David Fauquemberg)

LeDernierRevivalDOpalNev-ProofCover.png
Dawnie-Walton-c.-Rayon-Richards-site.jpg

Dawnie Walton nous fait le grand honneur de venir jusqu’à nous d’outre-Atlantique pour nous parler de son extraordinaire roman musical et déjanté ! Extraordinairement frustrant aussi puisque sa BO – qui nous fait rêver tout au long du roman – n’est accessible sur aucune plateforme…
Première rédactrice en chef noire d’un célèbre magazine musical, Sunny S. Shelton tient un scoop : Opal & Nev, le duo mythique, se reforme pour un ultime revival, des décennies après leur dernier concert fracassant, à l’été 1970. Comment Neville Charles et Opal Jewel, si radicalement différents, ont-ils pu bouleverser la scène rock, et comment tout a basculé ce soir-là ?
Le Dernier Revival d’Opal & Nev nous plonge dans une aventure rock’n’roll plus vraie que nature. Un premier roman immersif et fascinant salué par Barack Obama et Ta-Nehisi Coates.

AUX MONDES DE ZULMA

samedi 30 décembre - 10h30

Ateliers pour les enfants

avec

logo-l-etagere-du-bas.png

La maison d’édition normande L’Étagère du Bas, basée à Rouen, nous fait le plaisir de venir animer deux ateliers pour nos chères petites têtes blondes ou brunes – un pour les 4-6 ans et un pour les 6-9 ans.
Delphine Monteil a commencé cette aventure en 2016, avec le soutien et la collaboration de son mari Fredrik. Ils font de beaux albums, intelligents et soignés, et conçoivent des ateliers pour enfants à partir de cette très belle matière.

Après chacun des ateliers, au moment où vous viendrez récupérer votre chérubin•e ravi•e, Delphine et Fredrik prendront le temps de vous présenter leur travail et de répondre à toutes vos questions. Si vous le pouvez, prévoyez un petit moment pour cet échange à n’en pas douter passionnant autour d’un café ou d’un thé.

2312_Les mondes de zulma_Ateliers_Affiches.jpg
samedi 16 décembre - 17h30

Rencontre avec Louis-Laurent Brétillard, auteur

LLB OVLR cover p1.jpg
LLB.jpg

Une aventure policière haletante qui prend place dans un des plus beaux villages de France ! Un village que vous connaissez peut-être…
Louis-Laurent Brétillard partage sa vie entre Paris et Veules et nous entraîne dans une intrigue qui nous ballotte entre le club nautique de Veules (ou même sa librairie!) et le Kremlin, mettant la gendarmerie et la mairie sur les dents dans un suspense intense.
Des situations et des personnages décrits avec un humour décapant et un sens de l’observation méticuleux… Si Philippe Jaenada et Frédéric Dard avait eu un enfant…!

AUX MONDES DE ZULMA

JEUDI 14 DÉCEMBRE 2023 - 17h30

 

Les coups de cœur du Club !

Club Lecture_logo.png

EN PARTENARIAT AVEC LA

Logo Bibli.png

Depuis août 2022, un Club de lecture s’est créé en association avec la Bibliothèque de Veules-les-Roses et nous voulons partager avec vous les découvertes que nous y avons faites.
Nous nous réunissons tous les mois à la Bibliothèque autour d’un thème proposé par le comité de lecture* qui sélectionne avec amour quelques ouvrages.
Les discussion sont passionnées, curieuses, animées…
Mais ce qui ressort le plus souvent, c’est que nous découvrons des lectures que nous n’aurions pas forcément faites et qui nous enrichissent incroyablement.
C’est pourquoi nous voulons partager avec vous celles qui nous ont le plus touchés : le choix a été difficile, mais des membres du club vous présenterons à l’occasion de cette soirée leur lecture préférée.
Vos libraires seront de la partie pour vous conseiller des lectures à faire ou à offrir…
À vos stylo pour trouver votre bonheur ou celui de vos proches !
 

AUX MONDES DE ZULMA

* le comité de lecture est composé de Jacqueline Livry (bibliothécaire de Veules),
de Marie-Odile Angelini (ancienne bibliothécaire),
de Laure Schaufelberger (moi-même, directrice de la librairie de Veules),
de Laure Leroy (fondatrice des éditions Zulma)
et d’Hélène Langlère (du Cinéma de Veules, qui nous a souvent proposé des films à associer à nos lectures)

samedi 18 novembre - 17h30

Rencontre avec Pierre Lenganey, libraire et éditeur
En présence d’Isabelle Rimasson, scénariste

Affiche_35 ans_møtus_©SylvieSerprix_2023.jpg
Pierre Langaney_edited.jpg

Focus sur les éditions møtus
en novembre et décembre à la librairie

 

À l’occasion des 35 ans des éditions møtus, nous recevons son directeur, Pierre Lenganey et une de ses scénaristes, Isabelle Rimasson (« Un jardin extraordinaire »).
Ils nous parleront de cette belle maison d'édition normande créée en 1988 par François David, qui a commencé par publier de la poésie contemporaine pour adultes et quelques recueils pour les enfants. Devant le succès rencontré, François David fait le choix de publier uniquement de la littérature jeunesse à partir de 1992.
Depuis, les éditions møtus ont développé plusieurs collections : POMMES PIRATES PAPILLONS (poésie pour jeune public de 6 à 106 ans), MOUCHOIRS DE POCHE (jolis petits livres donnant toute liberté à l’auteur du texte pour s’auto-illustrer) ou encore ALBUM, collection permettant de mettre en avant, dans de grands formats, le travail étroit entre auteur et illustrateur.
Chaque titre est particulier et fait l’objet d’une approche nouvelle,  témoignant de la liberté de création des éditions møtus et de ses auteurs. Illustrateurs et auteurs de renom côtoient de jeunes talents à découvrir.
Fin 2018, Pierre Lenganey reprend la maison d’édition pour poursuivre l’aventure éditoriale et développer de nouveaux projets.
Les livres de la maison d’édition sont traduits en plusieurs langues

et ont reçu de nombreux prix.

samedi 11 NOVEMBRE - 17h30

Rencontre avec Agnès Desarthe,

autrice

151027_couverture_Hres_0.jpg
Desarthe.jpg

Le Château des Rentiers
(Éditions de l’Olivier, 2023)

En levant les yeux vers le huitième étage d’une tour du XIIIe arrondissement de Paris, Agnès rejoint en pensée Boris et Tsila, ses grands-parents, et tous ceux qui vivaient autrefois dans le même immeuble. Rue du Château des Rentiers, ces Juifs originaires d’Europe centrale avaient inventé jadis une vie en communauté, un phalanstère.

Le temps a passé, mais qu’importe puisque grâce à l’imagination, on peut avoir à la fois 17, 22, 53 et 90 ans : le passé et le présent se superposent, les années se télescopent, et l’utopie vécue par Boris et Tsila devient à son tour le projet d’Agnès. Vieillir ? Oui, mais en compagnie de ceux qu’on aime.

Telle est la leçon de ce roman plein d’humour et de devinettes – à quoi ressemble le jardin d’Éden ? quelle est la recette exacte du gâteau aux noix ? qu’est-ce qu’une histoire racontée à des sourds par des muets ? –, qui nous entraîne dans un voyage vertigineux à travers les générations.

samedi 28 octobre - 17h30

Veules-les-Roses balnéaire,
histoire et architecture

(Éditions des Falaises, novembre 2023)
Rencontre avec son autrice, Marie Jamet

9782848116310_prov_0.jpg

Reprenant une publication de l’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine veulais réalisée par Marie Jamet – alors étudiante en Master 2 d’histoire –, les Éditions des Falaises en font un très beau livre qui ravira non seulement les férus d’histoire et d’architecture, mais également les amoureux du village et de la région. Ouvrage très documenté, il n’en est pas moins très bien écrit et a été enrichi de belles photographies de ces villas qui ont fait la réputation du village et en restent un des charmes majeurs.
En avant-première de la sortie de l’ouvrage en librairie – prévue pour le 10 novembre –, nous recevons Marie Jamet qui a interrompu quelque temps le fil de sa vie actuelle pour reprendre ses recherches et qui nous parlera de cette belle aventure. La rencontre se déroulera en présence de représentants de l’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine veulais qui a accompagné cette nouvelle naissance.
À la librairie, nous nous réjouissons d’autant plus de cette jolie parution, que nous sommes à l’origine de la mise en contact de l’autrice avec son nouvel éditeur. Vive Veules et ses villas !

samedi 7 octobre - 14h

Rencontre avec Nadège Fagoo,

photographe

Portrait_Nadège Fagoo.jpg
Couverture_L_autre fille_bandeau.jpg

pour L’Autre Fille d’Annie Ernaux
(Nouvelle édition illustrée par Nadège Fagoo - éditions Light Motiv, collection Singulières, avril 2023)

1950. Annie Ernaux, 10 ans, apprend l’existence d’une sœur, morte avant qu’elle-même ne soit née. 2011. Annie Ernaux adresse une lettre à cette sœur qu’elle n’a jamais connue mais dont la disparition a marqué son histoire. La même année, Nadège Fagoo, photographe, est saisie par la délicatesse de ce récit et ressent une résonance avec ses images. Elles s’accordent comme une réponse visuelle à ce qui est indicible.
Cette forme augmentée de L’autre fille reflète la lutte des vivants « contre la longue vie des morts ». Cet ouvrage est le premier né de la collection Singulières qui conjugue la littérature à la photographie. En s’appuyant sur les dernières avancées techniques en impression concernant les couleurs, les contrastes, les nuances des photographies sur papier de création, cette collection instaure une forme nouvelle encore peu explorée, l’équilibre juste et percutant entre l’univers de l’écrit et celui du visuel.

Visuel_L_autre fille 2.jpg
Visuel_L_autre fille 6.jpg
Visuel_L_autre fille 7.jpg
Visuel_L_autre fille 3.jpg
samedi 9 septembre - 18h


DANS LE CADRE DES 10 ANS DE L’ATELIER DANTAN,
CABINET D'ARCHITECTURE À VEULES-LES-ROSES

Rencontre avec Stéphane Rioland,

éditeur et architecte

fontaines.png

Le livre des Fontaines

Stéphane Rioland viendra nous parler de cet extraordinaire ouvrage !
Le Livre des Fontaines ou Livre Enchaîné est un manuscrit enluminé conçu entre 1519 et 1526 pour la ville de Rouen par Jacques Le Lieur recensant les alimentations en eau de la ville. Cet ouvrage qui devait être un document technique, est finalement devenu une véritable œuvre d’art, fleuron de la collection de la bibliothèque Jacques Villon de Rouen.
En 2005, Stéphane Rioland aboutit le projet fou de rééditer cet incroyable joyau dans un livre-objet aux dimensions improbables, dont certaines pages, dépliées, atteignent presque 10 mètres.
L’occasion pour cet homme de mots et de terrain de nous parler d’édition bien sûr, mais aussi de la ville, de la façon dont elle se construit et s’alimente en eau, dont elle s’articule avec les campagnes environnantes… hier comme aujourd’hui.

Vous retrouverez à la librairie une instructive sélection sur ces sujets
concoctée par Stéphane Rioland, l’Atelier Dantan et Les Mondes de Zulma.

dimanche 13 août - 17h

Rencontre avec Florence Noiville,

journaliste et autrice

noiville-florence-portrait-2015058326.jpg

Critique littéraire au Monde et romancière, Florence Noiville est aussi l’auteur de biographies d’Isaac B. Singer (prix du Récit biographique) et de Nina Simone (prix Simone Veil), ainsi que de So British, un essai qui rassemble des portraits intimes d’écrivains anglo-saxons.

Elle nous fait le plaisir de venir, en voisine, nous présenter son dernier livre Milan Kundera, «Écrire quelle drôle d’idée !», paru quelques jours avant la mort du grand écrivain.

Noiville_G04798_edited.png

« Je me dis souvent que j’ai eu de la chance de connaitre Milan pas trop jeune. Dans le dernier tiers de sa vie. Il avait déjà fait vœu de silence médiatique. À l’apogée de la maturité et de la liberté, il s’est mis à ressembler de plus en plus au vieil homme de La Vie est ailleurs. Ce vieux savant qui observe en silence des jeunes gens “tapageurs” ».
Une amitié ancienne lie Florence Noiville et son mari, « le garçon de Jablonec », à Milan Kundera et son épouse Vera. Saisies au vol comme le souvenir éclot d’une sensation, des scènes de complicité malicieuse – déjeuners au Touquet, visites à leur appartement, rencontres au café, «insoutenable nostalgie d’un insignifiant bavardage dans une auberge» – dessinent avec sensibilité et tendresse l’œuvre (vécue) et la vie (romanesque) de Milan Kundera. Jamais une œuvre n’aura autant dit sur son auteur.
Des fragments de textes et de conversations, des souvenirs, un carnet de voyage en Bohême et de nombreuses photos sont ici rassemblés dans un seul but : donner envie de (re)découvrir l’un des plus grands artistes du XXe siècle. Ce maître de l’ironie et de la désillusion qui n’a cessé de nous montrer de quelles plaisanteries nous nourrissons nos rêves et nos mensonges.

Jeudi 27 JUILLET - 18h

Rencontre avec Emad Mortazavi

Emad_IMG_5701 clair.jpg

Accueilli en résidence par les éditions Zulma, Emad Mortazavi, philosophe et sociologue de formation, est également romancier et traducteur de l’anglais en persan. Dans son dernier essai paru, The Tragedy in the Kitchen (Sūgestān-e āshpazkhāne), il explore le parcours de différents personnages à travers le prisme de la cuisine. Son projet d’écriture en résidence s’inscrit dans la continuité de ce livre, une autofiction familiale à travers l’histoire, la littérature et la sociologie de la cuisine.

Il nous parlera de cuisine et d’écriture, de ce que la mémoire, la tradition,
et même la traduction, doivent à la cuisine. Également
des histoires qui se cachent dans la nourriture que nous mangeons et prendra des exemples dans la tradition culinaire persane sur laquelle on pourra constater quelque impact français.

VENDREDI 21 JUILLET - 17h

Rencontre avec Brigitte Giraud

Prix Goncourt 2022

BG-4063188096.jpg

Surfant sur une vague d’amitiés vertueuses, Brigitte Giraud nous fait le plaisir de venir nous voir et de partager avec nous, non seulement la merveilleuse aventure du prix Goncourt 2022 pour Vivre vite, mais aussi son parcours de plus de trente ans d'écriture, tout de finesse, de patience et de profondeur.

Vivre-vite_image-64960330.jpeg

« Si Vivre vite a su conquérir le jury du Goncourt, c’est peut-être grâce à la portée universelle d’un drame personnel.

De sa plume virtuose, c’est aussi l’emballement de notre société que la romancière semble dénoncer. À quoi bon vouloir toujours plus : une maison plus grande, une moto plus puissante, des projets plus ambitieux, plus de routes, des villes qui s’étendent à l’infini, grappillant jusque dans les zones vertes, gentrifiant les quartiers populaires… Et si, à vouloir vivre vite, on oubliait tout simplement de vivre ? » (Marie Pénicaut, L’éclaireur Fnac)

BG_A-present-2917500208.jpg
BG_Jour de courage.jpg
BG_Un loup.jpg
BG_avoir-un-corps2-1962945474.jpg
BG_Avec-les-garcons-2899905749.jpg
DImanche 2 JUIllet - 16h

Rencontre avec Benoît Verhille

Benoit_B9723201042Z.1_20200413163523_000+GOCFSCA11.2-0.jpg

Fondateur et éditeur de


Délaissant les grands axes, j’ai pris la contre allée…
(ALAIN BASHUNG / JEAN FAUQUE)

Maison d’édition basée à Lille, depuis 15 ans maintenant, la Contre-Allée nous fait découvrir les voix singulières de jeunes autrices et auteurs à suivre : Amandine Dhée, Lou Darsan, Thomas Giraud, Paco Cerdà ou les oulipiens Eduardo Berti et Pablo Martin Sanchez (auteur de L’Anarchiste qui s’appelait comme moi, en coédition avec Zulma).
Particulièrement concernée par les enjeux de traduction, la maison d’édition organise un festival autour de ce thème chaque année à l’automne, et a l’audace d’ouvrir une de ses collections (Contrebande) à des traducteurs et traductrices pour des textes passionnés autour de leur métier.

La Contre Allee vecto.png
lepion-hd.jpg
sortir-au-jour-c1-hd.jpg
mauvaises-methodes-pour-bonnes-lectures_couv_hd.jpg
elisee_hd.jpg
aventures-grammaire_c1-hd.jpg
samedi 17 JUIN - 18h

Rencontre avec Eshan Norouzi, auteur

Ehsan_IMG_2574.png

Certains d’entre vous le connaissent déjà, ce dramaturge, écrivain, essayiste et traducteur basé à Téhéran. Il poursuit, lors de cette nouvelle résidence à Veules, son projet d’écriture sur l’étude de lettres et de correspondances.

Grand traducteur de la Beat generation en Iran – Sur la route de Kerouac et Catch 22 de Joseph Heller –, il en a été beaucoup inspiré et se qualifie d’écrivain voyageur. Il s’inscrit dans la veine de la « non fiction narrative ».

Un extrait de son premier roman, Trainspotter (Le Fou des trains) est disponible dans Apulée #7, éditions Zulma, 2021).

AUX MONDES DE ZULMA

SAMEDI 10 juin - 18h

Rencontre avec Nasim marashi, autrice

Nasim_Lautomneestladernieresaison_bandeau-1367x2048.jpg
NasimcFlorenceBrochoire.jpg

Nous avons une nouvelle occasion de rencontrer Nasim Marashi, cette jeune autrice iranienne, qui revient en résidence à Veules pour le mois de juin.

Elle nous parlera de son travail actuel et nous prépare une surprise calligraphique !
Son premier roman L’automne est la dernière saison, publié en Iran en 2015, a remporté le prix Jalal Al Ahmad, l’un des plus prestigieux d’Iran (l’équivalent du Goncourt) et est devenu un best-seller. Sa traduction française est parue en ce début d’année chez Zulma.

AUX MONDES DE ZULMA

Vous pouvez rencontrez Nasim Marashi à travers cette très belle interview dans La Croix

vendreDI 26 MAI - 18h

​Rencontre avec Jean-Baptiste Coursaud,

traducteur du norvégien

 

 

 

 

 

 

 

 

Né en 1969, Jean-Baptiste Coursaud est traducteur littéraire principalement dans les genres du roman contemporain, du théâtre et de la bande dessinée. Il vit à Berlin.

Il est l’auteur de plus de cent cinquante traductions depuis le norvégien, le danois et le suédois. Il a reçu plusieurs distinctions au cours de sa carrière et a notamment été fait Chevalier de l’Ordre royal norvégien du mérite en 2008.
Vous pouvez retrouver une partie de sa bibliographie et sa très belle sélection de littérature norvégienne à la librairie.
 

AUX MONDES DE ZULMA


Une belle interview de Jean-Baptiste Coursaud sur le site du CNL

JB Coursaud.jpeg
VENDREDI 14 avril - 18h

Rencontre avec Benoît Meunier, traducteur du tchèque

 

 

 

 

 

Né à Lyon en 1977, Benoît Meunier abandonne ses études de philosophie pour se tourner vers les langues vivantes et s’installe définitivement à Prague en 2004, où il travaille comme professeur de français et comme traducteur. Il traduit d'abord des romans — notamment Karel Čapek (l’inventeur du mot “robot”), Jaroslav Hašek, Bohumil Hrabal… —, mais élargit rapidement son travail à la traduction de livres pour enfants, de pièces de théâtres, de bandes dessinées et de poésie.

Vous pouvez retrouver une partie de sa bibliographie et sa très belle sélection
de littérature tchèque à la librairie.

AUX MONDES DE ZULMA

Benoit Meunier 2022 bichro.png
Signes&bal_LOGO-Sb-1.png
MArdi 7 mars - 17h30

Rencontre avec Anne-Laure Brisac,
fondatrice et éditrice des éditions Signes et Balises

 

Écouter Anne-Laure Brisac, c’est comprendre un peu mieux pourquoi les livres nous occupent, nous les humains, depuis si longtemps. C’est se retrouver dans la position d’un enfant qui veut qu’on lui raconte une histoire… des histoires : celles de tous ces textes qu’elle a choisi de nous transmettre et des rencontres qu’ils ont créées.

 Elle nous parlera aussi des motivations qui l’ont poussée à créer avec d’autres

le groupement d’éditrices Les Enlivrantes.

DES LIVRES À HAUTEUR D’HOMME

AUX MONDES DE ZULMA

Anne-Laureimage000000.jpg
samedi 11 mars - 18h

Rencontre avec Nasim marashi, autrice

L’automne est la dernière saison

(éditions Zulma, janvier 2023)

Nasim_Lautomneestladernieresaison_bandeau-1367x2048.jpg
NasimcFlorenceBrochoire.jpg

Nasim Marashi, cette jeune autrice que beaucoup d’entre vous ont pu rencontrer à l’automne pendant la saison persane, est de retour pour un court moment à Veules.

Elle viendra nous présenter la traduction de son livre, primé en Iran : une invitation dans le quotidien et les questionnements de trois jeunes iraniennes.
Merveille de finesse et de justesse !

AUX MONDES DE ZULMA

Vous pouvez rencontrez Nasim Marashi à travers cette très belle interview dans La Croix

vendredi 17 mars - 18h

Rencontre avec José Morella, auteur

West End

(éditions Signes et Balises, octobre 2022)

 

 

 

 

 

 

Nous avons la chance de recevoir cet auteur espagnol vivant à Barcelone, reconnu dans son pays, qui est pour la première fois traduit en français. Il viendra nous parler de cette enquête passionnante sur sa famille, sur l’Espagne de Franco, sur son île (Ibiza) en pleine transformation et sur cet étrange quartier qu’est “West end”… Traversant diverses strates de discours, diverses mémoires de l’histoire du pays, on est emporté par la découverte de ces années décrites de façon si vivante et émouvantes par l’auteur, sans pathos, mais avec une réelle empathie.

AUX MONDES DE ZULMA

Morella_COVER-West-End-Ibiza-1.jpg
JM_image000000 3.JPG
MARdi 28 mars - 18h

Rencontre avec Nicolas Pallier, traducteur

 

 

 

 

 

 

 

Le traducteur Nicolas Pallier – qui a travaillé avec Sofronis Sofroniou sur Fonte brute (Zulma, février 2023) – viendra nous parler de cette belle aventure qu’a été la traduction du roman du talentueux auteur chypriote.
L’occasion aussi de découvrir ou d’approfondir notre connaissance de la littérature grecque que cet insatiable curieux explore depuis des années.

Né en France en 1985, il vit à Athènes où il travaille comme traducteur littéraire et professeur de français. Il a traduit des romans d’auteurs contemporains comme Yannis Tsirbas, Kostis Maloùtas et Makis Malafékas, et prépare aujourd’hui la traduction d’une anthologie de chansons de rébètiko.

Vous pouvez retrouver une partie de sa bibliographie et sa très belle sélection
de littérature grecque à la librairie.

AUX MONDES DE ZULMA

Nicolas-Pallier-480x680.jpg
diMANCHE 12 février - 15h

Rencontre avec Stefania Rousselle, journaliste et autrice

Amour

(éditions Actes Sud, octobre 2022)

Amour_9782330171858.jpg
Amour_Photo_Stefania_Rousselle.jpg
Feuillage simple.png

« Elle est allée vérifier par elle-même “si les gens s’aiment ou si tout simplement l’amour a disparu”. De ces rencontres elle a tiré un livre de textes et d’images d’une immense tendresse […]. Un ouvrage consolatoire. »  Sarah Gandillot, Causette

 

La journaliste Stefania Rousselle ne croyait plus en l’amour.
Elle avait couvert une série d’événements tragiques, de l’exploitation sexuelle des femmes en Espagne aux attentats de Paris en 2015. Sa relation amoureuse s’était effondrée. Sa foi en l’humanité était ébranlée. Elle décida alors de partir seule sur les routes de France pour dormir chez des inconnus et leur poser une question : “C’est quoi l’amour ?” D’un boulanger en Normandie à un berger dans les Pyrénées, d’un élagueur en Martinique à une factrice dans les Alpes, Amour est un recueil de récits intimes, accompagnés de photographies, sur la joie et la difficulté d’aimer – et d’être aimé.

AUX MONDES DE ZULMA

Rose 1.png
bottom of page